Cheminement spirituel au travers de la TCI
Accueil               Cheminement               TCI               Messages               Liens

Après le décès de maman, en novembre 2006, j'ai ressenti le besoin d'en savoir plus sur les contacts avec des personnes décédées. Dans un premier temps, j'ai trouvé sur le Net des informations intéressantes et de nombreux sites traitant de ce thème. J'ai ensuite rencontré plusieurs couples, qui m'ont fait part de leur témoignage suite au décès de leur enfant. Je me suis mis à lire des livres tels que : Les morts nous parlent "," A l'écoute de l'au-delà " du Père Brune, " Des signes par milliers " de l'Abbé Jean Martin. " Quand l'au-delà se dévoile " d'Yves Lines. Les récits d'expériences de morts imminentes ont aussi éveillé mon intérêt, le livre du Docteur Moody mais aussi " L'après-vie existe " du Docteur Charbonnier. En fin 2007, grâce à des amis, j'ai rencontré Chantal, elle est médium. Chantal est une personne qui a également perdu son fils. Elle m'a, par gentillesse, offert son livre "Nos retrouvailles guidées par l'au delà". Lors de la séance médiumnique, elle est rentrée en contact avec maman de manière directe et par écriture automatique. Elle me dira après : " elle était là, elle vous attendait " car le contact fut rapide. En fin de séance, elle m'a dit : " le 5 janvier, votre maman sera là". Etonné, je l'ai interpellée : comment, elle sera là ? " elle m'a répondu " oui, pour vous aider à faire quelque chose, sur le plan familial ou professionnel. Le 05 janvier étant un Samedi, j'ai automatiquement pensé que ce serait sur le plan familial. Cette rencontre m'a bouleversé. Nous sommes, ma femme et moi, repartis de chez Chantal avec l'enregistrement de la séance. A partir de là, je n'avais plus qu'une idée en tête, entrer en communication avec maman. J'ai donc commencé à faire des enregistrements TCI. Je me rendais bien compte, suite à mes lectures, que cela pouvait prendre du temps. Qu'il fallait être patient ! Après plusieurs mois d'essais, sans résultat, je commençais à me poser des questions : "Cela est-il réservé aux personnes qui ont des dons de médiumnité ?"," Est-ce que la méthode utilisée est la bonne ?"," Pourrais-je communiquer un jour ?". Je suis alors rentré en contact avec des associations qui pratiquent la TCI. Ils m'ont encouragé. Voici, par exemple, la réponse de l'association " Source de vie Toulouse " : Soyez assuré que la TCI est accessible à chacun, il n'est nul besoin de posséder des dons médiumniques. Je vous encourage vivement à la pratique de cette technique de contact, qui vous permettra d'entendre votre maman vous assurer combien elle est toujours vivante et que cette séparation n'est que provisoire ". La pratique de la TCI me permettait de croire que, plus je me rapprochais du 05 janvier, plus l'aide évoquée, chez le médium, serait l'apport d'un message. Le 05 janvier, ne sachant pas très bien comment et quand elle se manifesterait, j'ai à plusieurs reprises, dans la journée, enclenché mon enregistreur. Le MIRACLE se produisit lors d'une conversation avec mon fils, au moment du repas du soir, à propos de sa bonne maman (ma maman). Cependant, avant de découvrir ce message, il fallut prendre soin d'écouter très attentivement réécouter tous les enregistrements effectués dans la journée. Vu le temps passé à cette réécoute, ce n'est que quelques jours plus tard que je découvris le message. Le message disait : " je suis là, PENSEZ à moi ". Après l'avoir écouté et réécouté, je me suis intéressé à ses caractéristiques. Le niveau sonore était faible, la voix était de type : " Voix murmure ", la fréquence sonore était élevée. Pour estimer sa fréquence sonore, j'ai transféré l'enregistrement de mon mini-cassette, en mode lecture (Play), vers mon PC en utilisant un logiciel spécifique (Cool Edit, appelé maintenant Adobe Audition) en mode enregistrement et un câble de liaison (avec fiches Jack). En utilisant avec ce logiciel, la fonction " filtrage (passe-haut) ", le message était conservé au-delà de 1.300 Hz, alors que l'enregistrement de nos voix était, à cette fréquence, éliminé. Cela confirmait les indications données, notamment par le livre du Père Brune. Les fréquences émises par nos chers disparus sont, en l'absence des cordes vocales, plus élevées. Après ce résultat, j'ai poursuivi mes enregistrements et j'ai tenté de les optimaliser. J'ai utilisé mon mini cassette avec micro externe et je transférais chaque enregistrement de celui-ci vers mon PC. Je faisais ainsi les réécoutes à partir du PC à l'aide de ce même logiciel. Les avantages étaient de pouvoir extraire des morceaux, de les amplifier, d'éliminer le bruit et de ralentir l'enregistrement si nécessaire. A partir de là, j'ai commencé à obtenir des résultats mais toujours en voix murmures et faibles. Afin d'améliorer la " puissance " des messages reçus, je me mis à utiliser différents supports tels que bruits blancs, bruit des vagues de l'océan, bruit divers. Les enregistrements ne dépassaient généralement pas 10 minutes. Et surtout, je prenais bien la peine de demander la protection des Guides ou des Esprits supérieurs en début d'enregistrement et de les remercier à la fin, comme on le conseille fortement. Suite aux conseils de Yves Lines, de l'association " Source de vie Toulouse ",je suis passé aux supports radio en langue Allemande et j'ai obtenu des résultats. On dirait effectivement que les voix utilisent l'énergie des ondes radio pour marquer la bande magnétique. Elles viennent "au-dessus" des voix Allemandes (voix constituées) ou elles remplacent carrément la langue Allemande (voix reconstituée). Elles sont "plus puissantes" ! Ce parcours est le mien et me permet aujourd'hui d'avoir la conviction d'une vie après la vie. C'est aussi pour moi, le point de départ d'un chemin spirituel qui me permet de fonctionner aujourd'hui avec le coeur.

En 2012, je suis interpellé par la présidente de l'association Spirite, Résonnance Spirituelle, de Dunkerque. Elle me demande de participer en tant que conférencier (Thème - La TCI) à leur 4eme journée de rencontre : A LA LUMIÈRE DE L'AU - DELÀ ", le 26 mai à Dunkerque.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'accepte. Cette conférence fut pour moi l'occasion de faire connaissance avec la Doctrine Spirite, codifiée par Monsieur Allan Kardec. Depuis lors, les contacts avec les associations spirites Françaises et Belges se sont multipliés. Aujourd'hui, je suis un adepte du mouvement Spirite. Par le spiritisme, l'homme sait d'où il vient, où il va, pourquoi il est sur la terre, pourquoi il souffre temporairement.

J'en profite pour rappeler la Maxime Spirite:

Hors la Charité, point de salut, c'est-à-dire l'égalité parmi les hommes devant Dieu, la tolérance,la liberté de conscience et la bienveillance mutuelle. "Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi."

Mon désir est maintenant de procurer à d'autres les moyens de trouver l'apaisement et la conviction que j'ai moi-même trouvé.